La Chambre FNAIM du Rhône valide un bon premier semestre 2015

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:


Malgré la crise qui ne desserre pas son étreinte sur l’économie hexagonale, le marché immobilier reste dynamique dans le Rhône. Attendue avec impatience par les professionnels lyonnais, la confirmation de l’embellie constatée en 2014 a été validée par les chiffres du premier semestre 2015. Les ventes continuent de progresser, dopées par des prix ajustés aux possibilités actuelles des acquéreurs et par des taux d’intérêt au plus bas depuis de nombreux mois. Pour Jean Chavot, Président de la FNAIM du Rhône, les conditions sont réunies pour que cette dynamique se prolonge au second semestre. Il invite cependant les candidats à l’investissement immobilier à ne pas tergiverser, convaincu que « les conditions ne seront pas éternellement aussi favorables. »

LA HAUSSE SE POURSUIT SUR LE MARCHÉ DES VENTES

Les chiffres présentés au mois de janvier 2015, qui faisaient état d’une progression des ventes de 3,1 % au cours de l’année 2014, avec 18 135 appartements et maisons vendus dans le Rhône sur l’ensemble de l’année, avaient rasséréné les adhérents FNAIM de la Chambre du Rhône. Les statistiques semestrielles présentées par Jean Chavot, leur président, est venue confirmer cette embellie commerciale, puisque le rythme de progression est exactement le même à fin juin 2015.

« Sur un an, les ventes ont en effet encore augmenté de 3,1 %, pour s’établir à 20 115 unités », confirme-t-il. Si le différentiel de croissance avec le reste de l’Hexagone se réduit, le Rhône n’en reste pas moins plus dynamique que le reste de la France, où la progression n’excède pas 2,3 %. « Notre département joue un rôle majeur pour soutenir l’activité dans la région Rhône-Alpes, puisque sur l’ensemble du territoire régional la progression s’établit à seulement 1 % au cours de la même période », précise Jean Chavot.

OFFRE ET DEMANDE SE RENCONTRENT SUR UN PRIX DE MARCHÉ EN BAISSE

Pour le président de la Chambre FNAIM du Rhône, cette nouvelle accélération des ventes repose avant tout sur l’adéquation retrouvée entre les prix affichés et les capacités des acquéreurs.

« Il y a des produits à vendre, ce n’est pas une surprise, mais encore faut-il que les candidats acquéreurs soient en capacité de les acheter. Aujourd’hui, vendeurs et acheteurs se rencontrent, parce que nos adhérents ont su faire passer un message de modération aux premiers. Ils ont compris qu’il était plus judicieux de vendre un bien au prix de marché en un mois, plutôt que de s’entêter sur des montants qui ne correspondent pas à la réalité actuelle. »

Après une baisse des prix de 3,1 % en 2014, la correction se poursuit. Pour les appartements, les prix ont encore reculé de 4,4 % par rapport à leur niveau de juin 2014, tandis que la baisse constatée est de 5,6 % pour les maisons. « Dans le Rhône, le prix moyen du mètre carré s’établit à 2 829 € pour un appartement et à 2 394 € pour les maisons », précise Jean Chavot.

Toutefois, cette tendance à la baisse épargne les produits situés dans Lyon intra muros, où les prix sont quasiment stables, avec une très légère augmentation de 0,2 %.

DES TAUX D’INTÉRÊT AU PLUS BAS ET UN POUVOIR D’ACHAT IMMOBILIER AU PLUS HAUT

Au-delà du seul critère prix, Jean Chavot pointe également du doigt le niveau exceptionnellement bas des taux d’intérêt. « Cela fait plus d’un an que cela dure et les acquéreurs ne doivent surtout pas être attentistes, pour profiter de la conjonction de ces différents facteurs », analyse-t-il. Car, à l’inverse des taux d’intérêt, le pouvoir d’achat immobilier des rhodaniens n’a jamais été aussi élevé depuis 4 ans. La baisse conjuguée des prix et des taux d’intérêt les autorise en effet à s’offrir 6 m² de plus pour le même prix, à Lyon, et jusqu’à 8 m² supplémentaire dans le département du Rhône. « Avec un emprunt sur 18 ans et une mensualité fixe de 1 000 €, ils peuvent acheter 54 m² en 2015 à Lyon et 63 m² si l’on prend en considération l’ensemble du département », ajoute-t-il.

LA BAISSE DES PRIX IMPACTE AUSSI LE MARCHÉ DE LA LOCATION

L’ajustement des prix constaté sur le marché de l’acquisition se retrouve également sur celui de la location. « En un an, le prix des appartements a baissé de 3,1 % », confirme Jean Chavot. En moyenne, dans le département du Rhône il s’établit à 11,98 € / m², variant de 15,66 € pour un studio ou un T1, à 10,09 € pour une maison ou un T5. Rapportée aux 10 dernières années, l’évolution des loyers est cependant en hausse, mais elle reste tout à fait raisonnable dans le Rhône. Les prix ont en effet progressé de 28,4 % à Lyon et de 19 % dans le Rhône. « Lyon est une ville dynamique, où la qualité du cadre de vie est reconnue et où les gens peuvent encore se loger quel que soit leur budget », assure le président de la Chambre FNAIM du Rhône.

Une latitude que Jean Chavot attribue notamment au travail réalisé par les élus locaux pour maîtriser le marché et envisager les choses à long terme. « Ils sont à l’écoute de nos remarques et c’est encore le cas avec la préparation du prochain PLU », affirme-t-il. Avant de se féliciter de l’image de partenaire responsable et compétent que la FNAIM du Rhône a su donner ces dernières années.

À propos de la Chambre FNAIM de l’immobilier du Rhône

Créée en 1946, la Fédération Nationale de l’Immobilier (FNAIM) est la plus importante organisation syndicale des professionnels de l’immobilier en France. Ses 11 000 entreprises adhérentes exercent tous les métiers de l’immobilier : Agent immobilier, Administrateur de biens, Syndic de copropriété, Expert immobilier, Diagnostiqueur immobilier, Conseil en immobilier d’entreprise, Promoteur, Aménageur foncier, Spécialiste en location de vacances, Mandataire en fonds de commerce, Spécialiste en viager, Marchand de biens, Spécialiste en affaires rurales et forestières.

La FNAIM est présente sur l’ensemble du territoire national au travers de son maillage de Chambres départementales et régionales. Présidée par Jean Chavot, la FNAIM Chambre de l’immobilier du Rhône fédère plus de 190 cabinets immobiliers dans le Rhône et le Nord Isère. Elle accompagne ses adhérents au quotidien dans l’exercice de leurs métiers. Elle leur dispense les formations, initiales et continues, qui différencient les professionnels FNAIM par leurs compétences et la qualité de services offerts aux particuliers. Elle veille au respect, par chacun de ses membres, de son Code d’Ethique et de Déontologie, garant de la protection des droits du consommateur.

Contact Presse // Agence EMC

Christelle Cimetière

ccimetiere@agence-emc.com

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »