Epoqu’Auto, une édition « so british » pour célébrer Rolls-Royce

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Programmée du 6 au 8 novembre 2015, la 37ème édition d’Epoqu’Auto marque un tournant dans l’histoire du salon, qui ne prendra plus comme repère l’anniversaire de voitures mythiques pour élaborer ses plateaux vedettes. Les organisateurs du salon ont en effet choisi de travailler par thèmes et par grandes marques. Une nouvelle démarche, qui sera inaugurée par Rolls-Royce, Salmson et la Fondation Berliet.

Rolls-Royce roi d’Epoqu’Auto 2015

Les anglophiles ont toutes les raisons de se réjouir, puisque cette année Epoqu’Auto fera la part belle à un constructeur anglo-saxon. Après Facel-Vega en 2014, c’est une marque de légende venue d’Angleterre qui sera au cœur du salon en 2015 : Rolls-Royce. Née en 1904, de la rencontre d’Henri Royce et Charles Rolls, la marque au capot orné de la statuette Spirit of Ecstasy a vu le jour à Manchester, avant de glisser quelques courtes années plus tard à Derby. Voiture des têtes couronnées, Rolls-Royce est encore aujourd’hui synonyme de noblesse, de luxe et d’exception. Une recherche permanente de la perfection, que les organisateurs d’Epoqu’Auto mettront en valeur avec le concours du Rolls-Royce Enthousiast’s Club Suisse Romand, présidé par le violoncelliste Gérard Leclerc. Une vingtaine de voitures feront le voyage depuis la Suisse pour composer le gros du plateau. « Je négocie également avec des collectionneurs étrangers, pour constituer un ensemble exceptionnel d’une trentaine d’automobiles. Je suis en discussion pour faire venir un modèle d’exception carrossé en Allemagne et j’ai également engagé des discussions avec le musée de Mulhouse, qui devrait nous apporter son concours pour réunir un plateau unique », indique Alain Guillaume, Commissaire général du salon et membre du Club des 3A, organisateur du salon.

Salmson fait vive la légende automobile française

Retour en France pour le deuxième plateau vedette de cette 37ème édition, avec le constructeur parisien Salmson. Née en 1890, pour assurer la fabrication de pompes mécaniques, la société se tourne vers la construction automobile en 1920. La production perdurera pendant une trentaine d’années, couvrant aussi bien le créneau de la voiture de loisir que celui des modèles destinés à la compétition automobile. L’Amicale Salmson présentera une large rétrospective de l’histoire de la marque, avec une vingtaine de modèles sur le plateau. « Nous devrions présenter des voitures qui n’ont quasiment jamais été exposées, se réjouit Alain Guillaume. Nous espérons notamment une 2300 S Charbonneaux, un modèle sorti en 1953, qui devrait nous être prêté par le musée de Reims. »

La Fondation Berliet célèbre le camion dans la ville

Comme le veut la tradition sur Epoqu’Auto, c’est à la Fondation Berliet que reviendra l’honneur de présenter le troisième plateau vedette du salon. Cette année, elle a choisi de travailler sur le thème du camion dans la ville. Une façon de décliner la démarche de la Fondation, qui repose sur « la connaissance du passé pour comprendre le présent et mieux imaginer l’avenir. » Pour cela, la Fondation Berliet présentera huit pièces de cinq marques françaises : Berliet, Luc Court, Renault, Rochet-Schneider et Unic, toutes construites entre 1910 et 1924.

Dollar, l’âge d’or de la moto

Aux côtés de ces plateaux vedettes, les visiteurs d’Epoqu’Auto retrouveront l’ensemble des univers qu’ils peuvent admirer chaque année : de Youngtimers à Renault Classic, en passant par l’Aventure Peugeot ou encore l’espace motos. Inauguré en 2012 sur le salon, il accueillait l’année dernière une exposition consacrée à Harley Davidson et prendra des airs cocardiers cette année, en braquant les projecteurs sur Dollar. En dépit de son nom à consonance américaine, cette marque spécialisée dans la mécanique de précision, et venue à la construction de motos en 1923, a vu le jour à Charenton, avant de se déplacer à Joinville le Pont. En dépit du succès rencontré par ses modèles et plombée par un endettement trop lourd, Dollar change de mains au début des années trente, avant de cesser toute production en 1939. Une histoire courte, qui sera racontée au travers d’une cinquantaine de modèles exposés et qui tranche singulièrement avec celle de Suzuki. L’autre pôle d’attraction sur l’espace moto sera en effet la Suzuki 750 GSXR, une moto mythique qui a remporté de nombreux Grands Prix et qui fête ses 30 ans cette année. Les organisateurs espèrent réunir une moto par millésime.

Autodiva transmet la passion du sport auto

Présent sur le salon depuis plus de 6 ans maintenant, le magazine Autodiva présentera cette fois encore une douzaine de voitures retraçant l’histoire du sport auto. « Notre vocation est de transmettre la mémoire de la compétition automobile, confirme Gérard Gamand, éditeur du magazine. Cette année, pour faire revivre cette légende, nous devrions venir avec des Formule 1, des Formule 2 et des Prototypes. » Mais le salon lui fournira également l’occasion de présenter officiellement le dernier livre édité par Autodiva : Histoire française de la F3 de 1964 à 1970. »

Youngtimers dédie son plateau à la Porsche 944

Présent pour la première fois sur Epoqu’Auto lors de l’édition 2012, l’espace Youngtimers a d’ores et déjà rempli la mission qui lui était fixée : séduire et fidéliser tous les amoureux des voitures mythiques créées dans les années 80 / 90. Cette année, fidèle au nouvel esprit que les organisateurs entendent insuffler, il proposera aux visiteurs de voyager dans une thématique spécifique et les invitera à redécouvrir la Porsche 944. Présentée pour la première fois en 1981, au salon automobile de Francfort, elle remplacera progressivement la Porsche 924. Comme cette dernière, elle dispose de la transmission Translaxe, le moteur, situé à l’avant de la voiture, étant relié à la boite de vitesse, logée à l’arrière, par le translaxe. Après 10 ans de production, la 944 sera remplacée par la Porsche 968.

Un salon encore plus grand et plus accueillant

Comme chaque année, les visiteurs pourront boucler leur parcours dans le salon en assistant, dimanche 8 novembre, à la traditionnelle vente aux enchères dirigée par Jean-Pierre Osenat, commissaire-priseur à Fontainebleau. « Devant le succès rencontré depuis le transfert de cet événement dans le hall Paul Bocuse, nous avons souhaité améliorer l’accueil des visiteurs, explique Jean-Paul Bessy, président du Club des 3A. La capacité des gradins passera donc cette année de 200 à 400 places. » Une gestion de la croissance à laquelle les organisateurs se sont habitués, confortés dans leurs convictions par l’affluence sans cesse plus forte. « Nous allons d’ailleurs proposer une surface d’exposition totale agrandie de 2 000 m2 », précise Alain Guillaume. Cette extension ne constituera pas la seule nouveauté de cette édition, puisque l’entrée du salon se fera par la galerie qui débouche sur les halls. « Les visiteurs auront ainsi une vue panoramique. Par ailleurs, nous profiterons de la galerie pour braquer les projecteurs sur les clubs honorés pour la qualité de leur présentation l’année dernière », ajoute-t-il. Avant de conclure : « Les éventuelles difficultés d’accueil que nous aurions pu avoir ont disparu, puisque le salon Japan Touch, qui devait s’installer à Eurexpo en même temps que nous, a été décalé à la fin du mois de novembre. »

FICHE TECHNIQUE DU SALON

Dates : 6, 7 et 8 novembre 2015

Lieu : Eurexpo (Lyon - Chassieu)

Horaires :

Vendredi 6 novembre 2015 - 9h00 / 21h00

Samedi 7 novembre 2015 - 9h00 / 19h00

Dimanche 8 novembre 2015 - 9h00 /18h00

A ne pas manquer : Vente aux enchères

dimanche 8 novembre 2015 à partir de 14h30

Tarifs :

Adultes : 13 € (12 € si les places sont achetées sur internet avant le 6 novembre)

Groupes (+ de 15 personnes) : 9 € (pas d’achat possible sur internet)

Enfants de moins de 12 ans : gratuit

Parking gratuit pour les véhicules de collection (de plus de 30 ans)

Et autres véhicules : 6 €

Quelques chiffres :

47 000 m² de surface d’exposition

50 000 visiteurs attendus

560 exposants

Site internet : www.epoquauto.com

NOUVEAU : Suivez-nous sur :

•           Facebook, Twitter, Google+, Youtube et Pinterest : Salon Epoqu’auto

•           Instagram : salon_epoquauto

Organisateur :

Club des Amateurs d’Automobiles Anciennes - 4 rue Duphot 69003 Lyon

Président : Jean-Paul Bessy

Contact : Alain Guillaume Commissaire général du salon

Site internet : www.les3a.com

Service presse :

Agence EMC ● Tél : 04 72 19 69 36

Aurélie Dupas - adupas@agence-emc.com

Christelle Cimetière - ccimetiere@agence-emc.com

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »