LA CHAMBRE FNAIM DE L’IMMOBILIER DU RHÔNE SALUE LES NOUVELLES MESURES EN FAVEUR DU LOGEMENT

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Présentées quelques jours après l’officialisation des volumes de vente d’appartements dans l’ancien, les nouvelles mesures annoncées par le gouvernement en faveur du logement ramènent l’espoir chez les professionnels de l’immobilier.

” L’annonce du plan de relance est très positive, confirme Jean Chavot, Président de la FNAIM du Rhône. Le gouvernement a pris conscience du problème ; il doit maintenant redonner confiance aux acquéreurs. “

SITUATION PARADOXALE DANS LE RHÔNE POUR LES VOLUMES ET LES PRIX DE VENTE

Une mission d’autant plus urgente, que les chiffres des ventes d’appartements anciens au premier semestre 2014 traduisent l’inquiétude d’une majorité d’acquéreurs potentiels. « Dans le département du Rhône, la tendance est meilleure que nous le craignions, puisque le marché progresse de 2,6 %. Cependant, nous sommes face à une situation paradoxale : dans l’ensemble le marché de Lyon intra-muros reste porteur, mais dès que l’on s’éloigne du centre-ville les résultats sont tout à fait différents. Dans les communes de la couronne lyonnaise, il y a des biens à vendre et des acquéreurs potentiels, mais on ne parvient pas à faire le lien entre les deux. Les attentes des uns, en termes de prix, ne sont pas compatibles avec les possibilités financières des autres », souligne Jean Chavot.

Les prix épousent exactement la même tendance, avec une prime aux biens vendus à Lyon, qui progressent de 1% sur un an à 3 431 € / m² ; tandis que le prix au mètre carré moyen constaté dans l’ensemble du département du Rhône ressort à 2 970 € pour les appartements, soit une diminution de 0,7 % sur un an. ” Les prix progressent en revanche de 0,7 % pour les maisons, à 2 534 € / m² “, précise Jean Chavot.

LE NIVEAU DES LOYERS ET LA CONSTRUCTION CLAIREMENT ORIENTÉS À LA BAISSE

Mais comme le rappelle Jean Chavot, une fois de plus, ce sont les propriétaires bailleurs que le gouvernement doit rassurer en priorité. Car le niveau des locations a chuté de 2,4 % au cours des 12 derniers mois, s’établissant à 11,42 € / m² pour les appartements loués dans le département du Rhône. ” Certes, le paradoxe que j’évoquais précédemment se confirme encore sur ce point, mais si elle est moins importante, cette baisse du niveau des loyers se confirme quand même dans Lyon intra-muros, où elle s’établit à -0,6 %, pour un prix au mètre carré de 12,70 € “, souligne le président de la FNAIM du Rhône.

Néanmoins, pour Jean Chavot, le véritable point noir se situe au niveau de la construction de logements. Le manque de visibilité à long terme décourage les investisseurs et plombe le marché. ” En un an, la diminution est de 27 %, s’inquiète-t-il. La baisse du rythme de construction annonce tout simplement la crise du logement de demain. Dans 5/10 ans, nous paierons cette imprévoyance. “

IL FAUT ” DÉTRICOTER ” LA LOI ALUR

Cette tendance à la baisse a été entretenue par les perspectives d’un encadrement des loyers. ” C’est pour cette raison que je m’étais prononcé contre cette solution, rappelle Jean Chavot. Le propriétaire bailleur est un petit entrepreneur Il fait tourner l’économie. Mais pour cela il doit être assuré de toucher son loyer. Sinon il n’investit pas. Le maire de Lyon a compris cela et je salue ses prises de positions, pour que Lyon ne soit pas considérée comme une zone locative tendue.

Le plan de relance, annoncé fin août par le Premier Ministre, doit contribuer à casser cette morosité et le pessimisme ambiant. Pour le président de la FNAIM du Rhône, il est également important de simplifier les formalités à tous les étages. ” Aujourd’hui, les documents qu’un acquéreur doit signer représente 17 centimètres de haut. A force de vouloir sécuriser on bloque le système “, insiste Jean Chavot, qui appelle à un “détricotage” de la loi ALUR, un texte confus, voté dans la précipitation, une vraie usine à gaz “.

DES RAISONS D’ESPÉRER

Résolument optimiste, le président de la FNAIM du Rhône estime toutefois que les conditions sont remplies pour que le marché reparte de l’avant. ” La relance de la vente des terrains à bâtir par le biais de la plus-value-donations, l’encouragement à l’investissement locatif grâce à la défiscalisation, les dispositions pour favoriser l’acquisition de logements neufs (donation, TVA à 5,5 % et PTZ) et les efforts pour inciter les propriétaires à améliorer le confort des logements existants par le crédit d’impôt sont autant de bonnes nouvelles “, assure-t-il.

Cette sérénité retrouvée du côté des professionnels et des acquéreurs doit maintenant gagner les locataires. Les nouvelles règles de calcul des honoraires à la location pourraient y contribuer. ” Ils sont désormais scindés en 3 parties : mise en relation propriétaire / locataire à la charge du propriétaire, visite du bien, constitution du dossier et rédaction du bail réglés par les deux parties et enfin état des lieux d’entrée. Au final, cela ne change pas grand chose, mais cela va peut-être rassurer les locataires “, espère Jean Chavot.

À propos de la Chambre FNAIM de l’immobilier du Rhône

Créée en 1946, la Fédération Nationale de l’Immobilier (FNAIM) est la plus importante organisation syndicale des professionnels de l’immobilier en France. Ses 11 000 entreprises adhérentes exercent tous les métiers de l’immobilier : Agent immobilier, Administrateur de biens, Syndic de copropriété, Expert immobilier, Diagnostiqueur immobilier, Conseil en immobilier d’entreprise, Promoteur, Aménageur foncier, Spécialiste en location de vacances, Mandataire en fonds de commerce, Spécialiste en viager, Marchand de biens , Spécialiste en affaires rurales et forestières. La FNAIM est présente sur l’ensemble du territoire national au travers de son maillage de Chambres départementales et régionales. Présidée par Jean Chavot, la FNAIM Chambre de l’immobilier du Rhône fédère plus de 210 cabinets immobiliers dans le Rhône et le Nord Isère. Elle accompagne ses adhérents au quotidien dans l’exercice de leurs métiers. Elle leur dispense les formations, initiales et continues, qui différencient les professionnels FNAIM par leurs compétences et la qualité de services offerts aux particuliers. Elle veille au respect, par chacun de ses membres, de son Code d’Ethique et de Déontologie, garant de la protection des droits du consommateur.

Contact Presse // Agence EMC

Marion Puel - Christelle Cimetière

Tél : 04 72 19 69 36 // mpuel@agence-emc.com // ccimetiere@agence-emc.com

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »