Cyclopolitain poursuit sa croissance et se déploie dans 10 nouvelles villes d’ici 2014

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Un peu moins de 10 ans après ses premiers tours de roue dans les rues de Lyon, la société Cyclopolitain, créée par Sarah Dufour et Gérald Lévy, a acquis une place de leader sur le marché de la mobilité urbaine en triporteur. Avec ses CycloTaxis® (destinés au transport de passagers) et CycloCargos® (destinés au transport de marchandises) ce sont plus de 400 véhicules en service dans 15 pays, 2 millions de passagers transportés, 5 millions de colis acheminés et des centaines de tonnes de CO2 économisées. Aujourd’hui, l’entreprise s’apprête à passer à la vitesse supérieure, en s’implantant dans une dizaine de villes supplémentaires et en déployant un concept unique de distribution de leurs solutions de mobilité : Le MobiCenter®.

UNE AVENTURE ENTREPRENEURIALE EXEMPLAIRE SUR LE MODE DES TRANSPORTS DOUX

À l’heure où la place de la voiture dans les centres-villes est chaque jour un peu plus contestée et que son coût d’utilisation est de plus en plus prohibitif, l’idée de Sarah Dufour et Gérald Lévy, créateurs de la société Cyclopolitain, à Lyon, en 2003, s’inscrit dans un marché très porteur. Elle répond d’une part à la réglementation de plus en plus contraignante mise en œuvre par les collectivités locales limitant la place des automobiles (zone 30, piétonisation, interdiction d’accès aux camions durant la journée, péages urbains, taxe carbone…) et d’autre part s’inscrit dans un monde où la part des déplacements urbains en vélo à triplé en 10 ans. Fervents défenseurs des modes de transports doux et précurseurs du concept de CycloTaxis®, service écologique et humain pour les déplacements de proximité, désormais repris dans une dizaine de villes françaises, qu’ils couvrent en propre ou en franchise, les deux anciens étudiants d’EM Lyon ont décidé de passer à la vitesse supérieure.

Alors qu’ils fêtent leur deux millionième passager dans les rues de Lyon le 5 décembre, ils engagent dans le même temps une nouvelle phase de développement, après 9 années de croissance régulière et saine.

Les triporteurs de la société ont fait leur apparition dans les centres des plus grandes villes comme Nice, Bordeaux, Toulouse, Lille, Aix-en-Provence, Marseille, Strasbourg, Nantes, Tours, Reims ou encore Montpellier. Paris n’est pas en reste puisque la société y dispose de sa plus grande flotte avec 40 véhicules en service, sans émettre un gramme de CO2.

*Le modèle économique de la société repose sur 2 sources de revenus :

? La moitié du chiffre d’affaires (1,5 Mréalisé en 2012) provient de la location ou la vente de triporteurs. Cyclopolitain, avec ses CycloCargos®, s’adresse prioritairement à des entreprises de messagerie, mais aussi à des enseignes de distribution telles que Carrefour City ou U qui mettent en place des services de livraison en centre-ville. Quant aux CycloTaxis®, ils sont loués à la journée à des chauffeurs indépendants.

? L’autre moitié provient de la vente de campagnes de publicité sur les triporteurs. Gérald Levy précise que « sur ce créneau notre métier consiste à monétiser l’audience de nos véhicules. Un CycloTaxi® génère jusqu’à 50 000 contacts ODV (Occasion de voir) / jour, et plus de 200 contacts ODV / minute lorsqu’il circule sur une zone piétonne. Nous offrons une alternative ultra différenciante aux réseaux classiques d’affichage, et nous permettons à nos clients annonceurs d’émerger en centre-ville avec un format très original. De grandes marques ont bien compris que cette solution était performante : Ibis, Monoprix, Colgate, Samsung, Timberland… ».

UN CHIFFRE D’AFFAIRES DOUBLÉ EN 2 ANS AVEC LA CRÉATION DE CYCLOCARGO®

En 2010, Sarah Dufour et Gérald Lévy ont l’idée de décliner leurs CycloTaxis®, dédiés au transport des personnes, en CycloCargo®, ostensiblement tournés vers le transport de marchandises. Véritable utilitaire du dernier kilomètre au service des problématiques de livraisons urbaines, le CycloCargo®, séduit immédiatement les entreprises présentes sur ce marché, à l’image de Geodis, qui déploie des flottes de CycloCargos® dans plusieurs villes de France dans le cadre de son projet Distripolis. Aujourd’hui, Cyclopolitain revendique quelque 5 millions de colis transportés dans l’Hexagone. Le concept séduit également hors de nos frontières : en Belgique, TNT utilise une dizaine de CycloCargos® pour des petites livraisons dans le centre de Bruxelles et des projets de même nature sont actuellement à l’étude à Amsterdam.

Comme leurs aînés CycloTaxis®, les CycloCargos® sont intégralement assemblés en Alsace, par un  équipementier du secteur automobile. « Nous avons fait le choix d’une fabrication française et nous n’avons aucune raison de le regretter », affi rme Gérald Lévy. Les ventes sont là pour lui donner raison.

« En 2012, nous avons franchi le cap des 400 véhicules commercialisés et aujourd’hui l’export représente environ 40 % de nos ventes », ajoute-t-il. Moins de 10 ans après la création de la société, les triporteurs de Cyclopolitain sont en effet présents dans une quinzaine de pays.

Après la Belgique, les Pays-Bas, l’Allemagne, ou encore les Etats-Unis, à Miami, l’entreprise est fi ère d’avoir vendu 40 de ses CycloTaxis® au Japon. Une première étape seulement aux yeux de Sarah Dufour et Gérald Lévy.

Lancée en 2012, la démarche export devrait en effet se développer très fortement à l’avenir, notamment avec des projets vers le Brésil, à l’occasion de la Coupe du Monde de Football 2014 et des Jeux Olympiques d’été 2016. France et export, CycloCargos® et CycloTaxis® confondus, les ventes de triporteurs se sont considérablement accélérées ces deux dernières années, puisque 200 des 400 véhicules commercialisés depuis l’origine l’ont été à partir de 2010. Optimiste, Gérald Lévy parie d’ailleurs sur la commercialisation de 200 nouveaux véhicules dès 2013. Une montée en puissance à laquelle l’entreprise est prête à faire face. « Pour l’instant la chaîne de montage assemble une vingtaine de véhicules par mois, mais elle peut facilement en supporter une centaine », confi rme Sarah Dufour.

UNE NOUVELLE PHASE DE CROISSANCE AVEC L’OUVERTURE DE MOBICENTERS® DANS 10 NOUVELLES VILLES EN FRANCE D’ICI 2014

Cette montée en puissance de la production devrait être nécessaire, puisque Sarah Dufour et Gérald Lévy souhaitent maintenant donner une nouvelle impulsion à Cyclopolitain, avec le déploiement de MobiCenters® pour distribuer leurs solutions de mobilité 3.0.

Situés au cœur des grandes agglomérations, les MobiCenters® sont des plateformes de mobilité qui permettent aux clients de Cyclopolitain d’accéder à la gamme de triporteurs et à de nombreux services associés. Gérald Levy nous indique « grâce aux MobiCenters®, nous passons d’une logique ‘produit’ à une logique ‘service’ qui apporte beaucoup plus de valeur ajoutée à nos clients. Nous nous adressons à tous les professionnels qui veulent créer une activité avec des triporteurs : des chauffeurs indépendants qui nous louent des CycloTaxis® pour le transport de passagers ou bien des entreprises de messagerie qui cherchent un service clé en main incluant conseil, formation et maintenance. Nous avons déjà un MobiCenter® test implanté à Paris depuis 18 mois. Sa réussite nous prouve que notre logique est la bonne. »

À Paris et à Lyon, l’entreprise est présente en propre, alors que dans d’autres villes elle a concédé une franchise, mais, dans le futur, elle entend assurer son développement essentiellement en propre. « La dizaine de villes accueillant déjà les flottes de CycloTaxis® vont toutes être équipées de MobiCenters® et nous avons l’intention de doubler ce nombre d’ici deux ans en implantant des MobiCenters® dans de nouvelles villes », indique Gérald Lévy. Ainsi, Cyclopolitain, d’ici 2 ans, devrait disposer de 1 500 véhicules sous contrat de service. Ce sont plus de 1 000 emplois indirects qui vont être créés grâce au développement de ces MobiCenters®.

CYCLOPOLITAIN EN BREF

? Fondateurs: Sarah Dufour et Gérald Lévy

? Année de création: 2003

? Siège social: Lyon

? Effectifs: 8 équivalents temps plein en direct et environ 300 emplois indirects.

? Chiffre d’affaires: 1, 2 Men 2011 et 1, 5 Mattendus en 2012

? Villes couvertes dans l’Hexagone en 2012: Lyon, Paris, Aix-en-Provence, Bordeaux, Marseille, Nice, Reims, Strasbourg, Tours, Toulouse, Nantes, Montpellier…

? Véhicules commercialisés depuis l’origine: 400

? Prix d’un triporteur: 6 990

? Course moyenne: 1, 5 kilomètre pour un coût de 4

? 40 millions de km parcourus soit 1 000 fois le tour de la terre.

? 600 tonnes de CO2 économisés.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »